comessation

comessation

⇒COMESSATION, subst. fém.
Vx, rare. Collation, repas. On a donné des thés, genre de comessation tout à fait extraordinaire, en ce (...) qu'elle n'a pour but que la distraction et pour base que la friandise (BRILLAT-SAVARIN, Physiol. du goût, 1825, p. 282).
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du XIXe siècle.
Prononc. Dernière trasncr. ds LITTRÉ : ko-mè-sa-sion. Étymol. et Hist. Ca 1370 commessacion (J. LEFEVRE, Resp. de la mort, Rich. 994, f° 18d ds GDF.) — 1752, Trév. qui note ,,ce terme n'est plus en usage``; repris au XIXe s. Empr. au lat. class. comissatio « festin avec danses; partie de plaisir; la fête », de comissari (gr. « célébrer les fêtes de Dionysos »). Fréq. abs. littér. :1.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Comessation — Com es*sa tion, n. [L. comissatio, comessatio.] A reveling; a rioting. [Obs.] Bp. Hall. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • comessation — (entrée créée par le supplément) (ko mè sa sion) s. f. Latinisme. Repas, festin. •   On a donné des thés, genre de comessation tout à fait extraordinaire, BRILLAT SAVARIN Physiol. du goût, Méd. XXVII. ÉTYMOLOGIE    Lat. comessationem,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • comessation — …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”